Accueil Médecine Un nerf crural coincé : La solution essentielle à suivre pour agir...

Un nerf crural coincé : La solution essentielle à suivre pour agir en cas de cruralgie

Si vous ne savez pas ce qu’est une cruralgie, on vous propose alors ci-dessous d’en apprendre bien davantage, à ce sujet.

Il est donc aussi possible que le nerf crural soit pincé ou coincé au niveau des disques intervertébraux. Et hop, c’est comme ça qu’une hernie discale ou une sténose lombaire vont être à l’origine d’une névralgie crurale. Vous avez envie d’en savoir plus ? On vous donne alors des bons conseils sans plus attendre.

Nerf crural coincé : des astuces et des explications

Vous pouvez donc commencer par vous intéresser à ce que l’on recommande aux personnes qui vivent des épisodes réguliers de cruralgie.

Un peu d’exercices pour vous entretenir et ne pas développer de raideurs mais surtout le fait de faire attention à ne pas porter des charges trop lourdes, par exemple.

Sinon, si vous avez un nerf crural coincé, il y a également la possibilité de vous tourner vers des anti-douleurs (à condition que votre médecin vous en prescrivent, évidemment).

Sinon, d’autres personnes vont avoir le droit à des injections de corticoïdes quand elles vont souffrir de douleurs trop importantes.

Comment décoincer le nerf crural.

Le nerf crural appelé aussi fémoral passe au devant de la cuisse, la douleur se situe du bas du dos jusqu’à la cuisse en passant par la fesse.

C’est un mouvement répétitif qui déclenche souvent ce genre de douleur très invalidante et la prise d’anti-inflammatoire est dans la plupart des cas une obligation. Surtout ne jamais forcer sur une cruralgie,  des massages chez un kiné peuvent être bénéfiques ainsi que des compresses de chaleur.

L’opération pour ce genre de douleur crural est rarissime mais certains patient n’y échappent pas.

Le nerf crural coincé.

nerf crural coincé

Savez-vous ce que c’est qu’une névralgie crurale? 

C’est une inflammation du nerf crural qui produit une douleur assez vive tout le long d’un des deux nerfs cruraux, à l’avant de chaque jambe. 

Cette douleur va jusque dans la fesse et sur la cuisse du même côté.

Des anti-inflammatoires et du repos sont obligatoires pour ce genre de chose.

Quels sont les causes et symptômes d’une cruralgie ?

Une douleur, d’où qu’elle provienne, n’est jamais agréable. Toutefois, connaître les causes peut parfois vous aider à ce que cette dernière ne devienne pas chronique. Il est donc important de bien connaître les causes.

Sachez que la racine du nerf passe entre la 3ᵉ et 4ᵉ vertèbre lombaire. Une pression sur le disque intervertébral peut alors déclencher des douleurs.

  • Cette pression peut être due à plusieurs facteurs. La plus connue est sans doute la hernie discale.
  • Une autre cause connue de la cruralgie est tout simplement l’arthrose. Elle va alors irriter le nerf crural, et déclencher une inflammation de ce dernier.
  • Un hématome au niveau du psoas, suite à un coup violent ou un accident et il se peut que votre muscle ait pris un coup. Ce muscle étant innervé par le nerf crural, il y a alors de grandes chances, que des douleurs se déclenchent. Vous ressentirez alors des douleurs dans la cuisse, alors que le problème vient de plus haut.
  • En de très rares cas, cette douleur peut être due à une infection, voire à une tumeur cancéreuse.

causes et symptômes d’une cruralgieIl nous reste maintenant à lister les symptômes qui peuvent vous permettre de diagnostiquer l’inflammation du nerf crural. La douleur peut apparaître à plusieurs endroits et être fluctuante d’un jour à l’autre. Vous pourrez alors sentir des douleurs en bas du dos, sur le devant de la cuisse ou sur la face interne du genou.

Si cette douleur se déclenche ou si elle est plus intense lorsque vous vous déplacez, il s’agit sûrement d’une cruralgie due à de l’arthrose. Il peut y avoir d’autres symptômes comme des picotements, des difficultés à bouger votre jambe et à vous déplacer. Dans de rares cas, vous pouvez ressentir des espèces de décharges électriques dans le bas du dos ou dans la cuisse. Enfin, sachez qu’il est possible de faire de la fièvre.

Rassurez-vous, dans la plupart des cas, c’est le plus souvent bénin, même si c’est très douloureux. Après une consultation chez votre médecin traitant, il y a alors de grandes chances que vous ressortiez avec une ordonnance d’anti-inflammatoires et de décontractants musculaires. Si la douleur ne disparaît pas au bout de quelques jours, une prescription de corticoïdes est alors envisageable. Si vous n’êtes pas fan de ce type de médicaments, sachez que vous trouverez ici, une solution efficace pour un traitement naturel de la cruralgie.

Quoi qu’il arrive il vous faudra beaucoup de repos, éviter les mouvements trop brusques et de porter la moindre charge. Le but est de préserver votre dos au maximum.

Pour accélérer la guérison, un kiné ou un ostéopathe peut vous venir en aide. Avant toute manipulation, il est important de bien lui décrire vos douleurs pour ne pas enflammer un peu plus, votre nerf crural.

Pour être complet sur le sujet, si la hernie discale ne diminue pas, une opération est envisageable dans ce cas. Par contre, en aucun cas, une intervention sur le nerf lui-même n’est pratiqué. La cruralgie devrait ensuite naturellement disparaître.

Naviguez sur notre portail

Article précédentComment arracher une dent ?

En voir plus

Sommaire de l’article

Vous aimez ?

Une autre publication ?

Où acheter un tapis de course pliable d’occasion ?

Souhaitez-vous acheter un tapis de course pliable à moindre...

Comment avoir un dépannage de serrurerie à Argenteuil ?

À Argenteuil (95 100), de nombreux serruriers se livrent...

Berceau bébé : Quels sont les meilleurs points de vente ?

Vous êtes en quête d’un berceau bébé et vous...